Estructura deu defilat / Structure du défilé

Los Blancs o Beròis/ Les Blancs ou Blancs

  1. Los Esquirons / Les porteurs de cloches
  2. Los Abans-corrièrs / Les avant-coureurs
  3. Los Questaires / Les quêteurs
  4. Los Fesilhèrs / Les gendarmes
  5. Los Banderolèrs / Les porte-drapeaux
  6. Los Tabardaires / Les joueurs de tambours
  7. Los Pantelons / Les Pantelons
  8. Los Arlequins / Les Arlequins
  9. Los Pastors / Les Pasteurs
  10. Los « Beròis » / Les « Jolis »
    1. Lo Cavalet / Le Chevalet
    2. Lo Gat / L’Homme chat
    3. Lo Porcatèr / Le Porcher
    4. La Cantinèra / La Cantinière
  11. Lo Monsur e la Dauna / Le Monsieur et la Dame
  12. Lo Paisan e la Paisana / Le Paysan et la Paysanne
  13. La Poralha / Les enfants

La cort deu Rei / La cour du roi

  1. Lo grop Sent Pancard
    1. Sent Pançard / Carnaval
    2. Carronha / Charogne sa femme
    3. Las Palhassas / Les bouffons
    4. Quaresma / Carême
  2. Lo grop de l’Ors
    1. L’ors / L’ours
    2. L’orsatèr / L’ours et le montreur d’ours
    3. Los aulhèrs, los cans e las aulhas / Les bergers, les chiens et les brebis
  3. Bacús e las Polomas / Bacchus et les Polomes

Los Negres o Lèds / Les Noirs ou Laids

  1. Los Esquirons / Les portes cloches
  2. Los Banderolèrs / Les porte-drapeaux
  3. Los Sapurs / Les sapeurs
  4. Los « Beròis » / Les jolis
    1. Lo Cavalet / Le Chevalet
    2. Lo Gat / L’Homme chat
    3. Lo Porcatèr / Le Porcher
    4. La Cantinèra / La Cantinière
  5. Los Crestadors / Les hongreurs
  6. Los Manescaus / Les maréch- ferrants
  7. Los Remolaires / Les rémouleurs
  8. Los Maquinhons / Les maquignons
  9. Los Cauterèrs / Les chaudronniers
  10. Los Bohèmis / Les bohémiens
  11. Los Cosinèrs / Le cuisiniers
  12. Los Perrequèrs / Les chiffonniers
  13. Los Ramonaires / Les ramoneurs
  14. Los mestieròts / Les petits métiers
    1. Lo barbèr o perruquèr / Le barbier
    2. Charlatan / Charlatan
    3. Lo fotografe / Le photographe
    4. Lo molièr / Le meunier
    5. Los ceraires e brossaires / Cireurs brosseurs
    6. Lo pòrta-Jules / Le porte pot de chambre
    7. Lo curat e la goja / Le curé et la bonne
    8. Los paissaires / Les boulangères
    9. Lo gasetaire / Le Colporteur de nouvelles
    10. Lo lunetaire / Le lunetier
    11. Lo crofetaire / Le colporteur de marchandises
    12. Los perrequèrs / Les chiffonniers
    13. Lo lobatèr / Le chasseur de loups
    14. Lo crabèr / Le chèvrier
    15. Los escobaires / Les balayeurs
  15. Las broishas / Les sorcières
  16. Los Timponèrs / Les fêtards
  17. Las aurostèras / Les pleureuses
  18. Los pompièrs / Les pompiers

Lo Panteon pirenenc / Le Panthéon pyrénéen

  1. Los gigants / Les géants
    • Milharís, Mulat Barba, Lo Becut, Lo Boc negre
  2. Las Cabòssas / Les grosses têtes
    • Trufandec, Sarra caishau, Os de mala cama

 

La cort deu Rei / La cour du roi

1. Lo grop Sent Pançard / Le groupe…

Sent Pançard

  • Simbolica / Symbolique

Il représente l’état de déliquescence et les contradictions de la société.

  • Ròtle / Rôle

C’est le roi du Carnaval : jovial, fêtard, jouisseur, goinfre, orgueilleux, à la fois généreux et profiteur. Il provoque la foule par ses outrances verbales. Sur sa charrette, il parade tout au long du défilé ne sachant pas le sort qui lui est réservé.

Jòc de ròtle n°1 / Jeu de rôle

Dab lo mètge / Avec le médecin

Il est victime de divers attentats. Blessé, il gesticule et crie sa douleur ; il s’évanouit. Son médecin personnel se précipite et essaie de le sauver ; rien n’y fait. En désespoir de cause, ce dernier lui fait boire une bonne rasade de vin blanc qui le ramène à la vie.

Jòc de ròtle n°2/ Jeu de rôle

Avec Quaresma :

Celui-ci se tient en embuscade derrière lui et tente de temps en temps de monter de force sur la charrette pour prendre sa place. Quand il y parvient, il se bagarre mais perd toujours la partie. Il fait sentir ses sardines à Sent Pançard qui le chasse à coup de sceptre.

  • Costume

Richement vêtu : chemise blanche matelassée avec magnifique plastron et dentelle aux manches. Pantalon rembourré et gilet assortis dans les tons rouge et or. Il porte un chapelet de saucisses, l’effigie de Sent Porquin autour du cou, d’énormes bagues et une couronne.

Carronha / Charogne

  • Simbolica / Symbolique

Par son allure générale, elle symbolise la permanence du carême.

  • Ròtle / Rôle

Femme de Sent Pançard, elle est acariâtre et à tout point de vue opposée à son époux. Elle veille sur lui jalousement et le réfrène. Elle se désespère du sort qui lui est réservé et pleure beaucoup dans son mouchoir.

  • Costume

Habillée de façon austère : manteau noir, petit chapeau, mantille, grand mouchoir blanc…

Quaresma / Carême

  • Simbolica / Symbolique

C’est l’anti joie ; il est puritain. Il personnalise la période maigre sans viande et sans vin. Cette période dure quarante jours d’où son nom : Carême.

  • Ròtle / Rôle

Personnage maigre, à l’air dégingandé. Il veut renverser  Sent Pançard. Il joue le redresseur de tort en pourfendant la débauche et la luxure.

Jòc de ròtle / Jeu de rôle

Dab Sent Pançard :

Il se tient en embuscade derrière Sent Pançard et tente de temps en temps de monter de force sur la charrette pour prendre sa place. Quand il y parvient, il se bagarre avec lui mais perd toujours la partie. Il lui fait sentir ses sardines et Sent Pançard le chasse à coup de sceptre.

  • Costume

Longue camisole blanche, gril à la main, poireaux dans le dos, parapluie ouvert aux baleines duquel sont attachées des sardines.

Lo mètge / Le médecin

  • Simbolica / Symbolique

C’est l’équilibre du corps et de l’esprit.

  • Ròtle / Rôle

C’est Culape o Cul-Glape (pour Esculape), le médecin personnel de Sent Pançard, un bourgeois un peu bedonnant, posé, calme et très professionnel. Il a fort à faire avec son célèbre client.

Jòc de ròtle n°1 / Jeu de rôle

Dab los cauterèrs / Avec les chaudronniers :

Les Bohémiens poursuivent Pichon qui a volé son patron ; ils le rattrapent et l’as­somment. Consternation. On appelle lo Metge-Culape qui décide de l’opérer. Il ouvre le ventre de Pichon et en retire des longueurs impressionnantes d’intestins simulés par une chambre à air de bicyclette. Pichon ne se réveillant toujours pas, le médecin essaye un dernier remède : il allume un pétard à ses fesses, celui-ci bondit sur ses pieds, plus gaillard que jamais.

Jòc de ròtle n°2 / Jeu de rôle

Dab lo barbèr / Avec le barbier :

Lo barbèr installe une personne du public (un complice) sur un caisheton / tabouret pour la raser. Il lui noue une grande serviette autour du cou, la savonne avec beaucoup de mousse à raser et la rase avec un grand rasoir en bois. Malencontreusement il lui tranche la gorge. Le mètge- Culape accourt et après divers essais infructueux pour le ranimer, lui rend la vie en glissant du papier enflammé dans sa braguette.

  • Costume

Vêtu à la mode de la ville : pardessus ou costume foncé, lunettes rondes, montre à gousset, chapeau melon, sacoche noire, accessoires…

Los Palhassas / Les Bouffons

  • Simbolica / Symbolique

Ils ne respectent aucune règle qu’ils bafouent par le rire et l’ironie.

  • Ròtle / Rôle

Ils constituent la garde rapprochée de Carnaval. Ce sont les fous du roi, les bouffons. Ils évoluent autour de sa charrette. Ils n’hésitent pas à se ridiculiser pour déclencher le rire. Ils font des simagrées, des cabrioles et des tas… Ils encadrent St Pançard quand il prend un bain de foule et le ramène régulièrement sur son trône. Ils taquinent bien sûr les femmes

  • Costume

Pantalon et tunique très large en toile de jute bourrés de paille, chapeau de paille,  ceinture en ficelle

2. Lo grop ors / Le groupe ours

L’ors / L’ours

  • Simbolica / Symbolique

Il est le symbole de la sexualité mâle et bestiale, le tentateur de la chair : le diable pour le clergé. Il annonce le retour du printemps.

  • Ròtle / Rôle

Il danse et obéit sagement aux ordres de son maître mais de temps en temps, son instinct animal reprenant le dessus, il s’échappe, soit pour sauter sur une femme du public, soit pour voler un agneau. Dans tous les cas l’orsatèr intervient.

Jòc de ròtle / Jeu de rôle

dab l’orsatèr :

L’ours est attaché à deux chaînes et se tient droit en s’appuyant sur un gros bâton de cornouiller. L’orsatèr le fait danser avec un tambourin.

Il porte des enfants sur son dos pour les guérir de certaines maladies et de la peur.

  • Costume

Combinaison et masque d’ours en poil marron.

L’orsatèr / Le montreur d’ours

  • Simbolica / Symbolique

C’est l’homme civilisé prenant le pas sur la bestialité

  • Ròtle / Rôle

C’est le maître de l’ours. L’orsatèr le fait danser au rythme d’un tambourin.

Il fait monter des enfants sur le dos de son animal pour les guérir de certaines maladies et de la peur. Il soigne également les rhumatismes  en demandant à l’ours de piétiner les malades couchés à terre. Il propose au public des poils d’ours pour préserver de la rage et bien d’autres remèdes dérivés de l’ours pour redonner force et vigueur (baume, graisse et autres « viagra »…).

  • Costume

Veste et pantalon à fleurs, un grand bâton de cornouiller à la main, il tient l’ours au moyen de 2 chaînes, l’une fixée aux narines par un anneau, l’autre fixée au collier.

Dans a musette en bandoulière il porte ses remèdes.

L’aulhèr, los cans e las aulhas / Les bergers, les chiens et les brebis

  • Simbolica / Symbolique

C’est la sagesse et la vigilance. Parce qu’il connaît les étoiles, il retrouve toujours son chemin avec son troupeau.

  • Ròtle / Rôle

Le berger (ils peuvent être plusieurs) mène son  troupeau. Il a fort à faire pour le tenir rassemblé. Il le défend des attaques de l’ours. Il perdra pourtant des agneaux : des acteurs couverts de peaux de brebis.

Les brebis bêlent en suivant le berger, groupées et serrées l’une contre l’autre. De temps en temps, elles s’enfuient en coda l’i sèga / à la queue leu leu.

Jòc de ròtle / Jeu de rôle

Quand l’ours attaque, elles se réfugient contre le berger qui les défend avec son bâton. L’ours en attrape une qu’il va tenter de manger à l’écart dans le public en se couchant sur elle. Mais l’orsatèr et le berger interviennent pour la libérer ; l’orsatèr se confond en excuse.

  • Costume

Le berger : cape sur un gilet en peau de mouton ou camisole bleue, parapluie de berger, bissac, bâton, béret…

Les brebis : 2 peaux de mouton attachées ensemble, pantalon noir, un tee-shirt transformé en guise d’oreilles, une clochette autour du cou.

  • Dança / Danse

Lo Peiroton dab lo bonnet

3. Bacús, las Polomas e los vinhaires / Bacchus, les Polomes et les vignerons

  • Simbolica / Symbolique

Dieu de la vigne, du vin, du renouveau saisonnier mais aussi des défoulements et de l’exubérance. Ils symbolisent la fin des inhibitions, des répressions, des refoulements.

  • Ròtle / Rôle

Enivré par l’alcool, Bacchus, juché sur une barrique portée sur une charrette, est aux anges au milieu de ses Polomas qui n’ont de cesse de l’abreuver. Celles-ci boivent beaucoup. Bacchus regarde béatement le déchaînement que provoque l’ivresse. Elles se vautrent à ses pieds et descendent régulièrement dans le public, lascives et sensuelles, pour lui offrir du vin.

Les vignerons roulent des barriques.

  • Costumes

Poloma : tenue vaporeuse en tulle de couleur pastel…

Bacús : combinaison verte avec  feuilles de vigne et grappes de raisin, couronne de verdure et raisin.

Los vinhaires : chapeau de paille, pantalons à bretelles sur chemise à carreaux.

Lo Panteon pirenenc / Le Panthéon pyrénéen

Los gigants e las cabòssas / Les géants et les grosses têtes

Ce sont les dieux et demi-dieux de la mythologie pyrénéenne, de la vieille religion d’avant le christianisme. Ces personnages géants sont présents dans les contes et légendes. Durant le carnaval ils paradent avec les grosses têtes. Ils sont gigantesques parce que, dans la tête des gens, les dieux, les héros, les monstres, sont toujours d’une taille extraordinaire. Ont-ils existé ? A peine posée cette question fait sourire. Pour l’anecdote, retenons que la Bible nous en signale plusieurs fois l’existence ; ils auraient été tous anéantis lors du déluge. Une légende pyrénéenne dit aussi qu’ils seraient les descendants des Atlantes rescapés de l’Atlantide, le continent englouti.

1. Los Gigants / Les Géants

Milharis

Un très vieux berger de 999 ans gardait ses brebis, en montagne, du temps où elles n’étaient jamais enneigées. Quand la neige tomba pour la première fois, il demanda à un de ses fils d’en faire une boule et de la renvoyer vers les sommets. Son fils se trompa et l’envoya vers le bas. Depuis il neige jusque dans les vallées. Pour retrouver de l’herbe verte, il fallut qu’il descende avec sa famille et s’installa près d’une source d’eau chaude.

Mulat Barba / Autre sage

Ce patriarche paysan, aveugle, avec sa longue barbe, son béret et sa faucille, cultivait des champs de blé sur la montagne avant la dernière glaciation. Quand la neige, qu’il ne connaissait pas, fit son apparition, il savait qu’elle annonçait un temps nouveau : celui du christianisme. Ne supportant pas cette idée, il demanda à ses fils de le tuer et de l’enterrer, tout la haut, sous des pierres. Ces derniers descendirent ensuite dans la vallée pour enseigner aux hommes la culture du blé.

Lo Becut / Le Cyclope

Ce géant vit dans le haut des vallées où il garde un troupeau de moutons aux cornes d’or. Il n’a qu’un œil au milieu du front mais a une vue perçante. Malheur à celui qui tente de lui voler un animal pour récupérer l’or de ses cornes.

Boc Negre / Le bouc Noir

C’est la personnification du diable. Le diable est une invention du christianisme qui a transformé tous les anciens dieux en démons. C’est ainsi que le dieu Pan est devenu le Boc Negre avec sa compagne la Craba Roja, la chèvre couleur du feu de l’enfer. Ils possèdent les ponts, dits du diable, les eaux dormantes, les lacs créés par Dieu pour engloutir les villages païens ; le lac d’Estaens est un de ceux-là. Le Boc Negre, maître des sorcières,  est responsable des orages, de la grêle, des intempéries.

2. Las Cabòssas / Les Grosses Têtes

Elles représentent les génies du logis, des êtres invisibles mais omniprésents dans la vie quotidienne.

Trufandec / L’espiègle

Le blagueur, le moqueur ; s’il protège les maisons, son passe temps favori est de taquiner les maîtresses des lieux en leur faisant rater toutes leurs recettes.

Òs en cama / Os en jambe

Passe son temps à égarer les objets de la maison. C’est lui le responsable de toutes les disparitions dues à l’étourderie et au désordre.

Sarra cachau / Serre les dents

Responsable de tous les bobos que l’on peut se faire : une entaille avec le couteau, une petite chute, se coincer les doigts…